Archive pour la catégorie 'Etudes'

Les kenningar et leur spécificité païenne

Comme nous l’avons précédemment dit, les kenningar relèvent d’une société païenne. Tant par leur existence que par leur contenu. Historiquement ils sont attestés dans les sociétés viking avant christianisation ; leur sens fait référence à la mythologie dans la plupart des cas. Et surtout, ils disparaissent après l’évangélisation des sociétés locutrices. Le clergé aurait-il prohibé leur usage pour oublier définitivement les cultes précédents ? Ou mieux, pour faire disparaître les élites qui les utilisaient ?

Ainsi Snorri Sturlusson, homme politique d’Islande du XII ème siècle (et poète de surcroit) compila dans ses sagas et dans sa version de l’Edda, de très nombreux kenningar pour éviter qu’ils sombrent dans l’oubli. C’est grâce à son travail de mémoire et de conservation que nous pouvons aujourd’hui accéder à cette connaissance. Il voulait satisfaire deux passions d’ordre différents : la modération et le culte des ancêtres. Ainsi, il vient conforter notre théorie sur la spécificité païenne des kenningar. Le culte des ancêtres étant un aspect majeur du polythéisme européen. Et puis surtout il met en garde le lecteur dans un conseil qui à notre degré d’études ne nous surprendra pas.  » Cette clé (les kenningar) est destinée (…) à ceux qui cherchent le pouvoir d’entendre ce qui fut écrit avec mystère. Il convient de respecter ces histoires qui contentèrent nos ancêtres, il convient aussi que les chrétiens leur refusent toute foi. » Snorri nous dévoile ainsi la spécificité païenne de l’usage des kenningar. Cela corrobore l’idée qu’ils consistaient en une élocution codée destinée à un auditoire averti et que leur dimension religieuse ait dérangé l’Eglise lors de son avènement.

 

Publié dans:Etudes |on 2 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

La mécanique des kenningar

Les kenningar sont des périphrases souvent énigmatiques qui font écho à des références mythologiques païennes. Leur usage, répandu par les classes élitistes viking, comprend en général des expressions à deux termes : ainsi on a « loup des temples » pour évoquer le feu. Un nominatif et un génitif. Cette structure est redondante dans les sagas islandaises.

En extrapolant cette mécanique, nous pouvons envisager une multiplication de la structure. En effet, dans ces expressions à deux termes (nominatif et génitif), nous pouvons appliquer la règle et ainsi remplacer l’un des deux termes par une seconde périphrase. Ce qui en se basant sur notre lexique pourrait donner : « la race de Fenrir des temples » ; la race de Fenrir évoque le loup ce qui donne « loup des temples », ce qui se traduit alors par le feu. Cette gymnastique devient très vite opaque pour l’auditeur non averti. Elle ne semble pas avoir été développée à l’époque des scaldes (poètes islandais). Toutefois, les Celtes, notamment les Irlandais, en ont fait usage de manière assidue. Dans Le Dialogue des deux sages, nous en avons moultes exemples :

 » Une question, Ô jeune homme d’instruction, d’où es-tu venu ? (22)

Ce n’est pas difficile : (23)

Du talon d’un sage, c’est à dire du voisinage d’un sage, (24)

D’un confluent de sagesse, (25)

De perfections de bonté, (26)

Du brillant du soleil levant, (27)

Des noisetiers, (28)

De l’art poétique, (29)

De circuits de splendeurs, (30)

… »

Les traducteurs se sont perdus dans la multiplication des images ; le sens réel est extrêmement difficile à appréhender. Ainsi la mécanique des kenningar a pu servir de langage codé élististe réservé aux classes savantes, c’est à dire bardes et druides pour les Celtes et godis et scaldes pour les germains et scandinaves. Cette éloquence révèle une connaissance vertigineuse. Sans doute les images ont elles été construites au fil des relais entre initiés. Au cours des années, elles auront pris des tournures et des remaniements différents, tout en échappant jamais à la compréhension de leurs locuteurs.

 

Publié dans:Etudes |on 26 décembre, 2013 |Pas de commentaires »
1...89101112

Ailant vers Fred |
Jamesye |
Lenversdessignesleblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manouch11poesies
| Envidelire
| Lettresinroses-bloglittéraire