La parole qui embrase

WodanOeil

Le poème runique dédié à la rune de l’homme (en tant qu’humanité) que l’on connait en Islande dit :

 » Le flambeau s’allume à un autre flambeau,

La flamme nourrit la flamme,

L’homme reconnaît l’homme

Par la parole,

L’idiot ne sait pas se faire reconnaître. »

On peut imaginer que cette visa ait été déclamée sous forme de chant sachant que cette discipline accompagnait toujours les rituels magiques dans l’Europe pré-chrétienne ; et l’on sait que les runes représentaient historiquement une écriture sacrée. La métaphore centrale de la strophe fait de la parole un incendie. Ce kenning porte l’image du feu qui se propage d’un homme à un autre. La création de l’humanité (c’est le sens du nom de la rune « Mannaz » dont il est question) s’accompagne donc de la transmission de la parole pour les Norrois du Moyen-Âge.

Publié dans : Etudes, Le Moyen-Age |le 23 novembre, 2019 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 2 février 2021 à 7 h 05 min jerome écrit:

    La rune Mannaz a une graphie particulière ᛗ puisque nous pouvons la voir comme 2 Wunjo ᚹ « joie/sage » qui se font face mais aussi comme une dagaz « journée/chance » avec deux jambes.
    J’aime y voir le principe de « parole sacrée », un peu comme si 2 sages échangeaient des paroles d’Edda et ainsi se connectaient a Asgard en faisant « descendre » l’hydromel poétique par leur parole.

    ᛗ signe sur Yggdrasil le sentier qui permet de « s’évader » du royaume de Hel et d’atteindre sur Yggdrasil, Midgard … le monde des hommes libres.
    C’est par l’étude personnelle de l’Edda et la création de cercle d’étude que l’on ressucite Baldr … la joie.

    C’est surement pas « orthodoxe » comme intéprétation mais c’est la mienne ;)

    Merci pour cet excellent et beau blog

    Répondre

Répondre à jerome Annuler la réponse.

Ailant vers Fred |
Jamesye |
Lenversdessignesleblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manouch11poesies
| Envidelire
| Lettresinroses-bloglittéraire