Une structure élitiste

Nous l’avons déjà démontré à plusieurs reprises, les kenningar apparaissent dans des structures de phrases travaillées et hermétiques, laissant supposer une éloquence élitiste.

Le scalde Hallfredr Ottarsson Vandraedaskald écrit par exemple :

« Celui qui apaise la faim de la sterne du vacarme de l’éclat de la bête de Heiti. »

Comme souvent dans la rhétorique des poètes islandais, le décryptage doit se faire par la fin de la phrase.

« La bête de Heiti » désigne le bateau car Heiti est un roi de mer légendaire et la « bête » son attribut principal.

« L’éclat du bateau » est une métaphore visuelle pour évoquer le bouclier, car celui-ci était accroché au bordage des embarcations et contenaient des pièces métalliques (cerclage et umbo par exemple) et des peintures claniques.

« Le vacarme du bouclier » renvoie au tumulte de la bataille et désigne par extension le combat en lui-même.

« La sterne » (de la bataille) fait référence à l’oiseau omniprésent sur les champs de bataille et souvent évoqués par les scaldes : le corbeau.

« Celui qui apaise la faim du corbeau » est une métaphore récurrente en poésie viking pour le guerrier.

D’autres exemples aussi complexes abondent dans les sagas. Chez Thordr Saereksson, on trouve la phrase : « Celui qui brandit le feu de la tempête de la sorcière de la lune de Hler du cheval des hangars à bateaux » pour exprimer la notion de guerrier !

Ce genre de phrases illustrent le degré de raffinement et de complexité de l’art des poètes islandais. Sans doute cet art n’était-il pas leur particularité mais représentait-il un héritage ancestral développé sur de plus grandes zones géographiques, mais qui aura perduré plus longtemps chez les peuples christianisés tardivement. La structure métrique, le désordre des mots, les kenningar à décrypter participent à l’élaboration mystérieuse et sans doute représentent-ils un genre de poésie aristocratique.

Publié dans : Etudes, Le Moyen-Age |le 5 mars, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ailant vers Fred |
Jamesye |
Lenversdessignesleblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manouch11poesies
| Envidelire
| Lettresinroses-bloglittéraire